Français
Monday 23rd of October 2017
code: 82005
L’importance et le bien fondé de la commémoration du deuil de l’imam al-Hussein (Psl)

L’importance et le bien fondé de la commémoration du deuil de l’imam al-Hussein (Psl)

Il est important de souligner divers points pour comprendre la valeur et la philosophie de la commémoration du deuil de l'imam al-Hussein (Psl) :

1- La considération des mérites et des qualités suprêmes des hommes célèbres et élus.

L'un des points essentiels sur lesquels certains versets coraniques insistent porte sur la restauration et la célébration et le souvenir des hommes de Dieu ainsi que des personnalités qui ont marqué l'histoire sans oublier qu'il est important de tirer des leçons de cette commémoration.

Dieu dit dans la Sourate Mariam: « souviens-toi d'Ibrahim dans ce livre il était très véridiques et faisait partie des prophètes de Dieu »[1] . Après cela on évoque l'attitude sévère adoptée envers les idoles et ceux qui développaient ce culte cynique.

Dans un autre verset il est écrit: « Souviens-toi d'Idriss dans ce livre il était très véridiques et c'était un grand prophète de Dieu. Nous l'avons élevé à un rang supérieur » [2]. Après cela suit un certain nombre de prophètes dont les versets retracent les bienfaits de Dieu sur eux.

Dans une autre sourate il est écrit: « Rappelle-toi de notre serviteur Ayoub (Job) lorsqu'il implora Dieu tout en disant: "ô seigneur Satan m'a coincé dans les difficultés et les punitions; nous lui dîmes: frappent ton pied sur le sol une source bleu jaillira et puises-en pour te laver et boire. Nous lui rendîmes sa famille et nous leur augmentâmes la même chose afin que cela soit une bénédiction, une miséricorde et une leçon de notre part pour ceux qui réfléchissent » [3], il est clair que dans ce verset et bien d'autres qui lui sont similaires des caractères personnels et familiaux de ces grandes personnes apparaissent, sans oublier leurs actions. Ces versets soulignent également leur capacité, leurs mérites, leurs qualités morales et leurs programmes efficaces. Cela est une preuve qu'il faut conserver, rappeler et célébrer les personnalités célèbres et élues de l'histoire de l'humanité.

Nous voyons que les imams utilisaient différentes manières pour restaurer et faire revivre la mémoire des martyrs de Karbala, plus précisément l'imam al-Hussein (Psl) , le maitre des martyrs.

Les imams chiites commémorent l'évènement de la mort de l'imam al-Hussein (Psl) de plusieurs manières:

1- Organiser les assisses commémoratives : les imams commémoraient le deuil de l'imam al-Hussein (Psl) en organisant des assises aux cours desquelles le rappel de cet évènement suscitaient l'émotion et poussaient les gens à se lamenter pour le malheur de l'évènement de Karbala. Tout au long de son règne, l'imam as-Sajjad (Psl) rappelait constamment le récit d'Achoura et tellement il pleurait qu'il fut surnommé " celui qui se lamente beaucoup " [4].

Al kame Khazrami rapporte que le jour d'Achoura, l'imam al-Baqir (Psl) organisait une cérémonie de deuil à domicile au cours de laquelle il pleurait pour la mémoire de son grand-père. Il ne se cachait pas pour le faire. Il exhortait ainsi ceux qui se trouvaient dans sa maison : « organisez les cérémonies d'hommage et présentez vous mutuellement les condoléances pour le malheur de l'imam al-Hussein (Psl) » [5]

L'imam as-Sadeq (Psl) dit à Daoud Rikki : « je ne bois jamais de l'eau fraiche sans me rappeler de l'imam al-Hussein (Psl) » [6].

 Un hadith rapporté de l'imam al-Reda (Psl) révèle : « lorsque le mois de Muharram entrait personne ne voyait mon père (l'imam Moussa Kazim (Psl) ) sourire. On ne voyait que de l'affliction et de la tristesse sur son visage jusqu'au dixième du mois. Lorsque le jour d'Achoura lui-même arrivait c'était un jour de malheur et de calamité au cours duquel il pleurait tout en disant : « c'est en ce jour qu'al-Hussein (Psl) a été assassiné » [7]
 
Non seulement les imams pleuraient en signe de commémoration du deuil de l'imam al-Hussein (Psl) ils encourageaient également les gens à pleurer pour cet évènement. Il est écrit dans un hadith : « quiconque pleure pour l'imam al-Hussein (Psl) ou fait pleurer ne serait-ce qu'une seule personne sera récompensé du paradis et celui qui manifestera de l'affection en pleurant également aura les récompenses du paradis » [8]


2- a- Encourager les poètes à clamer des vers en la mémoire de l'évènement de Karbala à travers les assises et les regroupements ont toujours été apprécié par les imams infaillibles (Psl) .

2- b- Encourager les gens à s'adonner à l'hommage et à la Ziarat de l'imam al-Hussein (Psl).

L'hommage aux grandes personnalités et la visite des tombes des héros sont des coutumes très appréciées qui remontent à un temps très lointaine époque au sein des nations du monde jusqu’à nos jours. La plus part des nations rendent hommage à leurs héros.

A cet effet, l'imam al-Hussein (Psl) le maitre et le leader des hommes libres est un soleil rayonnant dont la mémoire mérite d'être mieux célébrer encore avec tous les honneurs possibles. Les imams infaillibles (Psl) soulignent l'importance et les mérites de la Ziarat de Karbala dédiée à la mémoire de l'imam al-Hussein (Psl) .

On peut dire que les guides de Dieu quelle que soit l'occasion encourageaient les gens à visiter le somptueux mausolée de l'imam al-Hussein (Psl) . C'est une tradition qu'il ne ratait jamais non seulement cet acte consolide la mémoire et rapproche les musulmans cela symbolise en quelle que sorte le combat contre les tyrans et les injustes. Tout comme cela fut le cas par le passé. Beaucoup de hadiths sont cités sur la visite de la tombe de l'imam al-Hussein (Psl) .
 
L'imam as-Sadeq (Psl) dit : « quiconque aimerait s'asseoir devant une table lumineuse le jour du jugement, qu'il aille rendre visite à l'imam al-Hussein (Psl) ». [9]

3- Les particularités du mois de Moharram, le mois du triomphe du sang sur l'épée.

Le mois de Moharram est à ce jour un registre de grande valeur, ses nuits et ses heures sont des pages pleines de leçons divines, humaines qui expriment l'honneur, la gloire, la liberté et la noblesse. Il enseigne aux hommes quel genre de vie à mener et la manière dont ils mourront. En disant « jamais nous ne cautionnons l'humiliation », l'imam al-Hussein (Psl) a laissé à toutes les générations quelle que soit l'époque, le temps et le lieu un très grand message; un message dans lequel il dit : « ô fils d'Adam, ô ceux qui recherchent la vérité et la justice universelle, réveillez-vous et dressez-vous contre les gouvernements injustes. Ne vous soumettez pas à n'importe quelle humiliation… »

En plus de cela, durant les derniers instants de sa vie où il s'est retrouvé seul face à une regroupement de milliers de personnes lourdement armées, l'imam al-Hussein (Psl) a lancé cette appel dans lequel il semble solliciter de l'aide : « n'y a-t-il pas quelqu'un pour m'aider… ». Un peu comme s'il demandait l'assistance de tous les hommes conscients de toutes les générations et de tout les temps. Lui qui a perdu ses compagnons les uns après les autres et les gens qui lui étaient chers il y a de cela quelques heures.

Lui qui avait ramené la dépouille de son fils Ali Akbar vers le campement et quelques minutes avant cela, la lune de Bani Hachim son frère loyal Abbas tombait tout couvert de sang. Il n'avait plus personne et il n'espérait plus être en vie. Il savait qu'il était en train d'aller à la rencontre de son grand-père la bouche sèche. Alors de quel aide avait t-il besoin et vers qui lançait-il réellement cet appel ? Il n'avait pas lancé l'appel de : « y a-t-il quelqu'un pour m'aider » dans le but d'être sauvé de la mort mais plutôt pour demander aux générations futures de lui venir en aide en restaurant par sa mémoire l'unicité de Dieu, la justice. il les appelle les générations futures à ne pas oublier ces valeurs importantes.

Ces valeurs pour lesquelles il a donné sa vie, ces valeurs pour lesquelles ses compagnons ont péri. L'imam al-Hussein (Psl) cherchait à pérenniser et à rendre éternel le soulèvement de Achoura. Il voulait garder à jamais la mémoire des martyrs de Karbala qui ont donné la vie pour garantir la survie de l'islam.

4- La commémoration des deuils est un facteur d'unité et demeure le secret de la réussite.

Pour demeurer toujours et garantir sa réussite, chaque nation a besoin d'unité et de solidarité. Il n'y a pas de doute que la commémoration du deuil de l'imam al-Hussein (Psl) et ses compagnons dévoués est l'un des plus importants facteurs d'union pour les suiveurs des Ahl-ul-bayt (Psl) du prophète (ç)en un rien de temps et sans beaucoup de dépenses. Ce facteur peut permettre la libération des hommes des griffes de la colonisation; on constate que tout au long de l'histoire, les commémorations des deuils des martyrs de Karbala ont été des sources d'inspirations pour des grandes et des petites révolutions telles que : "le soulèvement de Tawwabines qui avaient permis de régler le compte des partisans de Yazid, le soulèvement de Moktar au cours duquel ceux qui avaient massacré la famille du prophète (Pslf) à Karbala ont été tués (un évènement qui avait imposé une très lourde défaite à la puissante armée omeyade".

De manière générale, selon les propos de certains penseurs, la plupart des soulèvements et des révolutions dans le monde ont été inspirés de l'évènement de Karbala qui d'ailleurs demeure un exemple palpable de la lutte pour la liberté.

Nous en voulons pour exemple la libération de l'Inde de l'impérialisme Britannique. Gandhi le leader de cette libération déclare : « je n'ai pas apporté quelque chose de nouveau à la nation indienne. Je leur ai seulement offert le résultat des études et des recherches que j'ai menées sur l'histoire de la vie des grands héros de Karbala; si nous voulons sauver la nation indienne, nous devons suivre la voie d'al-Hussein ibn Ali (Psl) . » [10]

Un autre exemple palpable de l'action de l'évènement de Karbala demeure la grande et brillante révolution islamique mené par le regretté imam Khomeiny, une révolution qui a secoué le monde. La résistance du Hezbollah au sud du Liban contre les sionistes puise ses motivations et ses forces dans l'école de l'imam al-Hussein (Psl) . Face aux armes puissantes que détient l'Etat d'Israël, les petits soldats du Hezbollah possèdent puisent davantage leurs forces dans la foi, le sens du sacrifice et la dévotion et nous voyons qu'avec cette force, ils ont à plusieurs reprises infligé des cuisantes défaites à l'armée israélienne. Nous espérons aussi faire partie des vrais épris de l'imam al-Hussein et qu'en célébrant sa mémoire, que cet évènement soit pour nous un soutient très capital à nos jours.
__________________________________________________________________________

[1]- Sourate Mariam: 41
[2]- Sourate Mariam: 56 et 57
[3]- Sourate Sa'ad : 41 – 43
[4]- Wasa'il Ul shia, vol 2, page 922
[5]- Wasa'il shia, vol 10, page 398
[6]- Amali de Sheikh Sadouq, page 542
[7]- Mafatih Ul Jinan, Sheikh Abbas Qomi, la partie relative aux actes à observer pendant le mois de Muharram
[8]- Behar Ul anouar, vol 24, page 284
[9]- Kamil Ul Ziarat, page 135
[10]- Aperçu sur la vie de l'imam al-Hussein, Mohammadi Ishtihardi, page 109

user comment
 

latest article

  La réunion de la Sakiffah
  La Calamité du Jeudi
  Laysa al-gharîb-Ali Zeynel Abidin (as)
  Imam Sajjad (AS)
  La biographie de l'Imam Zaynoul Abédine (as)
  LA BATAILLE DE ZATOUSS SALASSIL
  Le 40ème de l’Imam al-Hussein (Psl)
  L’importance et le bien fondé de la commémoration du deuil de l’imam al-Hussein (Psl)
  La philosophie du 40ème jour
  Hadiths sur l'Imam Husseini et le Jour de Achoura